Réalisation et Conception du Blog : Jean-Marc Coquelle

Cette page d'informations concernant Buhl n'est pas une émanation des Élus de la Municipalité de Buhl ni au service de ces derniers.


Réalisation et Conception du Blog : Jean-Marc Coquelle

24 décembre 2013

Ecole Koechlin : Du neuf pour l’école primaire

Réunion de chantier à l’école Maurice-Koechlin, mercredi matin, pour constater l’avancement des travaux de pose de fenêtres. Quarante pièces avec cadre bois ont été remplacées pour assurer confort thermique et sonique aux enfants et au personnel enseignant.

 
En bas à droite, trois anciennes fenêtres. Les nouvelles ont été soigneusement choisies pour ne pas déparer le style du bâtiment datant de 1910. PHOTO DNA – ziz
 
Tout s’est fait très rapidement. Après la publication début septembre de l’avis d’appel public à la concurrence pour la fourniture et la pose de quarante nouvelles fenêtres sur le bâtiment de l’école pour un montant HT de 36 606 euros : les travaux ont été achevés ce mercredi 18 décembre.
« C’est presque un rêve qui se réalise », a commenté le maire Fernand Doll, venu constater l’avancement de la dernière phase des travaux en compagnie de Quentin Brunotte, DGS et des responsables du projet, l’adjoint Francis Munsch et Michel Trasmundi, responsable des services techniques.

En tout, trente-huit fenêtres PVC, double vitrage, oscillant-battant, avec impostes intérieures, de neuf types différents plus deux fenêtres cadre aluminium avec vérins pneumatiques pour le désenfumage ont été posées.

Mise aux normes et modernité



Non seulement toute la mise aux normes électrique du bâtiment a été finalisée, mais la modernité a fait son apparition à l’école par l’achèvement du câblage informatique disponible désormais dans chaque classe et l’installation d’un tableau interactif et d’un rétroprojecteur dernière génération dédié à la formation des enseignants. Il est prévu d’en doter chaque classe dans le cadre d’un programme pluriannuel.
Autre changement prévu, pour des raisons de sécurité, les trois portes de l’école seront remplacées par des portes en chêne à l’identique, mais qui seront équipées de serrures et d’un système d’ouverture électriques et de poignées antipanique conformes aux normes.

Le centre périscolaire



La visite de chantier s’est prolongée par un petit détour au bâtiment du futur centre périscolaire, un plain pied d’une superficie de 400 m² jouxtant l’école primaire, ce qui permettra, entre autres avantages, des déplacements plus sécuritaires et plus courts des enfants vers la structure extrascolaire. Les travaux qui ont débuté fin août ont bien avancé, la partie en dur étant achevée.
 
( Source DNA par ziz )

 

21 décembre 2013

Vêtements et jouets pour les Restos du cœur

Photo Bernard Erhard


Samedi dernier, les P’tits potes du périscolaire de Buhl ont proposé, avec leurs monitrices, un marché aux puces pour enfants dans la salle de gymnastique de la commune. La vingtaine d’exposants avait laissé sur place vêtement et jouets que les P’tits potes ont rassemblés pour les Resto du cœur.

Mercredi matin, ils se sont rendus à Soultz pour remettre leur précieux chargement aux Restos du cœur.

( Source L'Alsace )

 

Contes autour du sapin

Des enfants très attentifs aux propos du conteur Jean-Claude Keller.   Photo Bernard Erhard


Un superbe sapin décoré de pommes rouges, de nœuds rouges, de guirlandes rouges, argentés et dorées… le décor était planté vendredi dernier dans une salle de l’école Koechlin, à Buhl, pour accueillir Jean-Claude Keller, conteur buhlois. Il ne s’est pas fait prier pour narrer une des plus belles légendes de Noël d’Alsace, Les deux sapins de l’église Sainte-Aurélie de Strasbourg.

C’est l’histoire d’un enfant orphelin qui vit avec sa grand-mère. À la veille de Noël, il souhaite lui acheter un nouveau tablier. Comme il n’a pas d’argent, il décide de couper deux sapins dans la forêt et de les vendre pour avoir l’argent nécessaire pour le cadeau. Mais personne ne veut acheter un sapin trop petit, un sapin volé et surtout, le 24 décembre les sapins sont déjà installés dans la Stuwa. Il traverse la ville tristement, et devant l’église Sainte-Aurélie, il entend l’orgue jouer Stille Nacht… Le courage lui revient et d’émouvantes péripéties mèneront vers un dénouement digne d’un conte de Noël.

Tous les élèves de l’école Koechlin, de même que les professeurs étaient plus qu’attentifs, suspendus aux lèvres du conteur qui, une fois de plus, a su transmettre l’âme de Noël, l’âme de la lumière. Le sapin, depuis plusieurs années, reste au cœur de la cité Saint-Jean et cette édition 2013 s’est concrétisée avec le concours de l’Office municipal des sports et de la culture.


( Source L'Alsace )

Nouveau jeu de maillots pour les jeunes Buhlois

Les débutants du FC Buhl avec leurs nouveaux maillots.   Photo Bernard Erhard


Les footballeurs débutants du FC Buhl se sont retrouvés pour quelques échanges amicaux sur le terrain, avant de partager un goûter entourés de leurs moniteurs. Ce fut également l’occasion pour quelques donateurs très proches de ces jeunes de leur offrir un nouveau jeu de maillots pour leurs prochaines confrontations après les fêtes.


( Source L'Alsace )

19 décembre 2013

Avec les « P’tits potes » De bonnes affaires

Il n’y avait que l’embarras du choix ! PHOTO DNA


La salle de gymnastique de Buhl a connu samedi matin une animation joyeuse, à l’occasion du marché aux puces de vêtements, de jouets et d’objets de puériculture qui s’y est tenu à l’initiative des animateurs et usagers du périscolaire communal des « P’tits potes ».

Une trentaine d’exposants avait répondu à l’invitation, proposant sur des tables disposées dans la salle, de la layette, des pulls et des robes, des chaussures, des vêtements d’hiver et des équipements de skis pour petits enfants, nombre de jouets ainsi que des jeux d’initiation, des poussettes, des landaus et des sièges-auto.

Ces puces avaient également un versant humanitaire puisqu’il était proposé aux vendeurs de déposer, en fin de marché, quelques vêtements ou jouets non vendus dans une caisse qui a été remise aux « Restos du cœur » de Soultz et à l’association guebwilleroise « Cœur pour le monde ».

    ( Source DNA par BFZ )

18 décembre 2013

Livres fantastiques et film féerique font le bonheur des enfants

Les petits Buhlois ont goûté en attendant la distribution des livres. Photo Bernard Erhard Un bon goûter en attendant la distribution des livres.  Photo Bernard Erhard


À la porte des fêtes de Noël et de fin d’année, l’office municipal des sports et de la culture (OMSC) de Buhl offre aux enfants de 3 à 11 ans, des différentes associations buhloises, un après-midi récréatif.

Aussi, samedi, 120 jeunes encadrés par les membres de l’OMSC, se sont retrouvés au cinéma Florival à Guebwiller pour assister à la projection de La Reine des Neiges , un film de Chris Buck et Jennifer Lee. I

ls se sont ensuite retrouvés au Cercle à Buhl, pour le goûter et la distribution des livres. Rappelons que l’OMSC de Buhl regroupe plus de 200 enfants de la cité et du Florival.


( Source L'Alsace )

17 décembre 2013

Joie de Noël autour du sapin

Photo Bernard Erhard


Dimanche après-midi, Fernand Doll, le maire de Buhl, ses adjoints et leurs épouses s’étaient mobilisés pour la fête des aînés. La partie récréative a été offerte par l’harmonie de Buhl, sous la direction d’Yves Coquelle, avec un répertoire de fêtes mais également dansant qui a permis aux aînés de se retrouver près du sapin pour quelques pas de danse.

Parmi la bonne centaine de personnes présentes de 70 ans et plus, Hélène Erny 89 ans, Denise Woinson, Alice Tschambser, Madeleine Brun et René Schuller, tous âgés de 88 ans, ont été mis à l’honneur par le maire et son adjointe Marianne Loewert.

La cité buhloise compte 424 personnes de 70 ans et plus, et pour celles qui n’ont pas pu se déplacer, la municipalité leur apportera le petit présent de Noël.


( Source L'Alsace )

Téléthon : concert de haut niveau

La chorale Unis’son.  Photo Bernard Erhard


Course d’endurance des écoliers, cyclo-cross, corrida, exposition des maquettistes ont ponctué avec succès la 17e édition florivalienne du Téléthon proposé par la MJC de Buhl.

Pour le final, l’Accordéon club de Rouffach, sous la direction de Pascale Remtschek, et la jeune chorale locale Unis’son, sous la direction d’Aline Hueber ont su captiver et surprendre le public, dimanche soir, à l’église Saint-Jean-Baptiste à Buhl.

 « Le concert d’accordéon est d’un très haut niveau, c’est un ensemble de très bonne qualité, a souligné l’adjoint Yves Coquelle, accordéoniste émérite, qui poursuit : la chorale Unis’son a fait d’énormes progrès en quelques mois. Aussi, au niveau de l’OMSC nous avions raison de leur faire confiance. »

Les applaudissements nourris du public ont confirmé ses propos.


( Source L'Alsace )

Belle performance de Guillaume Jannin à la Corrida de Buhl

Record battu pour Guillaume Jeannin.  Photo Bernard Erhard
 
 
Dimanche dernier, c’est sans surprise que le public a assisté à la 7e victoire de Cédric Oesterlé lors de la 12e corrida du Téléthon de Buhl, proposé par la MJC et qui a vu une très belle participation avec 180 licenciés et non licenciés.

 Mais une performance est néanmoins à souligner, c’est celle Guillaume Jeannin du Fast qui termine deuxième et qui a réalisé sa meilleure performance sur les 10 km dans les rues de la cité avec 33’47’’. « Je suis resté concentré sur toute la course, ce qui m’a permis d’accomplir cette perf que je dois aussi à Cédric Oesterlé, mon lièvre du jour et avec qui je m’entraîne régulièrement. » Le Fast classe en outre 16 coureurs dans les 50 premiers.

Chez les féminines c’est Carole Millet du CCA Rouffach qui l’emporte en 44’ 13’’.


( Source L'Alsace )

10 décembre 2013

Saint Nicolas, Dans les rues de la cité

Photo Bernard Erhard

Il y a quinze jours, les enfants de Buhl s’étaient rassemblés place de l’église pour accompagner saint Nicolas lors de l’inauguration du marché de Noël de la cité Saint-Jean.

Vendredi soir, le 6 décembre, pour les remercier, saint Nicolas a parcouru les rues de la cité à leur rencontre pour distribuer friandises et Mannala. Il était accompagné de son fidèle lieutenant Hans Trapp avec son âne et entouré des membres du comité de l’office municipal des sports et de la culture.

Fête de Noël des personnes âgées et anniversaires de mariage


Comme il est de tradition, la commune de Buhl a le plaisir d’inviter toutes les personnes retraitées du village à la fête de Noël qui se déroulera le dimanche 15 décembre à partir de 14 h 30 dans la salle de gymnastique de Buhl. L’après-midi sera animé par l’orchestre Gruass us’m Bluamathal.

Les personnes de plus de 70 ans ont été invitées personnellement. Pour celles qui, bien que retraitées, n’ont pas encore 70 ans, il va de soi que cette fête est aussi la leur, et qu’elles sont les bienvenues. Confirmation en téléphonant au 03.89.62.15.95.
Noces d’or et autres

Les personnes qui fêteront durant l’année 2014 un grand anniversaire de mariage (noces d’or, de diamant…) sont priées de se faire connaître auprès des services de la mairie.

( Source L'Alsace )

Nouveaux tarifs au jardin du souvenir

Le conseil municipal de Buhl s’est réuni récemment sous la présidence du maire, Fernand Doll. Cette dernière séance de l’année 2013 a été déterminante pour conclure l’exercice en cours.

 
Le maire Fernand Doll, en compagnie des responsables du projet, Francis Munsch, l’adjoint, et Michel Trasmundi, responsable des services techniques (de gauche à droite), répond à la demande de la population.  Photo B.E.
 
Lors de sa récente réunion, le conseil municipal de Buhl a donné son aval quant à la fixation d’une antenne sur le bâtiment des ateliers municipaux et au prix de la redevance y afférente. Ce dispositif permettra d’offrir un point de collecte internet à destination du relais du Petit Ballon.
Suite à la démission de Christian Chéray de ses fonctions d’adjoint, le conseil municipal, compétent en la matière, s’est prononcé quant à la réduction du nombre de postes d’adjoints de cinq à quatre. Christian Chéray, qui a souhaité conserver son mandat de conseiller, mais absent lors de cette séance, reprend sa place dans l’ordre du tableau. Marianne Loewert devient automatiquement quatrième adjointe.

Rythmes scolaires



Les rythmes scolaires ont également été arrêtés par les élus. À la suite du sondage soumis aux parents et aux 280 réponses récoltées, le conseil municipal a décidé de suivre ces résultats sans appel, veillant ainsi au respect des souhaits des parents. Les rythmes sont donc les suivants : lundi, mardi, jeudi et vendredi matins de 8 h 30 à 12 h ; lundi, mardi, jeudi et vendredi après-midi de 14 h à 15 h 45 ; mercredi matin de 8 h 30 à 11 h 30.

Le maire a précisé que les conseils d’écoles des deux établissements de maternelle se sont prononcés en faveur de ces nouveaux rythmes, au contraire de celui de l’école Kœchlin.

Columbarium



À la suite à la création au cimetière d’un columbarium et d’un jardin du souvenir pour la dispersion des cendres, il était impératif que le conseil municipal fixe de nouveaux tarifs. Après s’être vus présenter un comparatif des tarifs pratiqués dans des communes voisines, les conseillers ont opté pour les tarifs suivants : 500 € la concession durant 15 ans d’une case de columbarium comprenant deux urnes ; 200 € les frais de dispersion dans le jardin du souvenir comprenant la gravure et l’apposition d’une plaque.

Le coût de cette création s’élève à 5 000 € pour le columbarium et à 4 000 € pour le jardin du souvenir. Les travaux ont été réalisés par l’entreprise Perruchetti la deuxième quinzaine d’octobre.

Subvention



Le conseil municipal a également décidé l’octroi de subvention pour sept jeunes Buhlois allant en classe verte dans le département avec l’institut Champagnat.

Il a aussi souscrit à dix parts sociales pour un montant de 200 € auprès de la Caisse d’Épargne d’Alsace à la suite du soutien de cet établissement à de nombreux projets communaux et de valider le montant de l’attribution de compensation destinée à la commune de Soultzmatt-Winzfelden en raison de son rattachement à la Communauté de communes de la région de Guebwiller.

        ( Source L'Alsace par Bernard Erhard )

Corrida de Buhl : Cédric Oesterlé, encore et toujours

Toujours aussi à l’aise à la Corrida du Téléthon de Buhl, le Thannois Cédric Oesterlé en a remporté la 12e édition.

Comme chez lui dans les rues de Buhl, le triathlète thannois Cédric Oesterlé a joint l’utile à l’agréable en remportant hier pour la bonne cause la 12 e Corrida du Téléthon.
Photo Bernard Erhard

La 12e Corrida de Buhl organisée dans le cadre du Téléthon n’a laissé aucune place au suspense hier matin. Au terme des cinq boucles de 1,9 km à parcourir dans les rues du village, le Thannois Cédric Oesterlé s’est imposé pour la 7e fois.

L’athlète du Running Team Schweighouse s’est détaché dès les premiers hectomètres de l’épreuve et a bouclé les 10 bornes en 33’27’’, soit 21 secondes plus vite que l’an passé. Le spécialiste de triathlon a devancé Guillaume Jeannin (Fast Guebwiller) de 20 secondes et Johann Tschaenn (Colmar MC) de plus d’une minute.

« J’ai du mal à ne pas venir à Buhl, avouait après coup un Cédric Oesterlé qui n’avait pas inscrit Buhl à son programme de préparation. Je me suis servi de cette course pour effectuer un footing rapide. J’ai gardé mon rythme et j’ai géré la course car je manquais un peu de fraîcheur. Je tenais également à tirer Guillaume Jeannin, un ami que j’ai eu le plaisir de retrouver, comme toute l’équipe du Fast Guebwiller. »

Et le citoyen de Betschdorf d’évoquer l’avenir : « L’an prochain, c’est sûr, je serai absent à Buhl, puisque la date de la course coïncide avec celle de mon club. Mais je me lance néanmoins un défi personnel, celui de gagner encore trois fois ici à Buhl pour atteindre le total de dix victoires ».
À noter que toutes courses confondues, la manifestation a rassemblé hier 199 coureurs. La Rouffachoise Carole Millet a terminé 1re féminine.

Les résultats



1. C. Oesterlé (RTS) 33’27 ; 2. G. Jeannin (FAST Guebwiller) 33’47 ; 3. J. Tschaenn (CMC) 34’48 ; 4. M. Baradel (CMC) 35’32 ; 5. M. Meister (MOT) 35’37 ; 6. F. Schaffner (Fast) 36’49 ; 7. F. Becue 36’52 ; 8. T. Demmerle (FCG) 37’12 ; 9. PE Furgeard (USPA) 37’19 ; 10. S. Hanauer (Cobf) 37’21 ; 11. L. Scherrer (Décathlon) 37’33 ; 12. F. Zusslin (Fast Guebwiller) 38’07 ; 13. B. Loos (Fast Guebwiller) 38’22 ; 14. C. Schott (ACT) 38’23 ; 15. J. Gasser 38’25 ; 16. P. Bouyssounouse 39’06 ; 17. S. Lai 39’38 ; 18. E. Millet (CCAR) 39’51 ; 19. F. Marcelot 39’54 ; 20. D. Stenger 39’55 ; 21. G. Annoye (AS Bike) 39’56 ; 22. P. Seveno (CCAR) 40’05 ; 23. P. Renck (Eha) 40’06 ; 24. A. Schirrer (Fast Guebwiller) 40’08 ; 25. L. Petit (FF Tri) 40’10 ; 26. B. Kempft (Fast) 40’13 ; 27. F. Hencky (Fast Guebwiller) 40’20 ; 28. D. Reitzig (ASPTTM) 40’23 ; 29. E. Ostermann (Fast) 40’30 ; 30. D. Rahmani 40’35 ; 31. S. Libold 40’46 ; 32. S. Curyl 40’54 ; 33. L. Millithaler 41’04 ; 34. D. Schaffhauser 41’05 ; 35. A. Jeannin (Fast Guebwiller) 41’08 ; 36. G. Meyer (FCG) ; 37. A. Metzger 41’14 ; 38. H. Walter (Fast Guebwiller) 41’18 ; 39. JC Schwartz (Fast) 41’39 ; 40. R. Rondot (Tri 132 Riedisheim) 41’52 ; 41. PY Sondenecker 41’57 ; 42. C. Diss (APVM) 42’00 ; 43. R. Schmitt (ACT) 42’10 ; 44. S. Martin (ACT) 42’53 ; 45. R. Meyer 42’55 ; 46. F. Pattingre (Fast Guebwiller) 43’05 ; 47. L. Buchon (Fast Guebwiller) 43’06 ; 48. JL Jesslen (Fast Guebwiller) 43’08 ; 49. D. Dagon (Fast Guebwiller) 43’10 ; 50. G. Trouillet 43’14 ; 51. A. Laurent (FCG) 43’24 ; 52. G. Conrad 43’27 ; 53. P. Peter (Oxygène 68) 43’33 ; 54. JF Kurtzmann 43’34 ; 55. E. Maranzana 43’37 ; 56. C. Horn (Cap Nature) 43’38 ; 57. L. Rosello (Fast) 43’53 ; 58. JP Lopes 43’54 ; 59. G. Hannauer 44’01 ; 1re féminine : 60. Carole Millet (CCAR) 44’09 ; 61. M. Duda (Morlaix Triathlon) 44’22 ; 62. T. Mariatte (ACT) 44’36 ; 63. P. Hirtz 44’41 ; 64. JM Hanauer (CO Buhl) 44’44 ; 65. T. Wintenberger 44’51 ; 66. F. Dullin (Fast) 45’05 ; 67. JM Spenle 45’12 ; 68. B. Pesmes (Oxygène 68) 45’20 ; 69. J. Belcastro (Oxygène 68) 45’23 ; 70. P. Fabre (ASPTTM Triathlon) 45’31 ; 71. JP Fabris (ASPTTM Triathlon) 45’32 ; 72. N. Willer 45’39 ; 73. P. Hassenfratz 45’54 ; 74. G. Trzebiatowski (Fast) 46’02 ; 75. N. Morteau (Fast) 46’09 ; 76. P. Roellinger 46’17 ; 77. Nadia Gitta (Acik) 46’32...


        ( Source L'Alsace par B.E.)

5 décembre 2013

Veillée féerique avec Jean-Claude Keller

 
Photo Bernard Erhard
La semaine dernière, le conteur florivalien Jean-Claude Keller a proposé sa soirée contes au Cercle à Buhl. Il était une fois Raiponce et sa princesse, la fée Renarde ou la princesse Grenouille, elles ont toutes fasciné le nombreux public :
les adolescents et grands pour le fil symbolique, les petits par leurs merveilleuses facettes.

« Mes contes ont vraiment captivé le public, petits et grands, leurs interprétations étant multiples. C’est très encourageant pour moi, d’autant plus qu’il y avait parmi la soixantaine de personnes une belle présence d’un auditoire du Haut-Florival » , a commenté Jean Claude Keller que le public pourra retrouver à l’Écomusée les 14, 18 et 21 décembre au courant de l’après-midi.


( Source L'Alsace )

Le passage de saint Nicolas

Photo Bernard Erhard

Bien que déjà présent sur la place de l’Église il y a une quinzaine de jours, saint Nicolas ira une nouvelle fois à la rencontre des enfants buhlois le vendredi 6 décembre à partir de 18 h. Avec le soutien de l’Office municipal des sports et de la culture, il distribuera chocolats, bonbons et clémentines.

Les enfants pourront l’attendre sur le parcours aux heures suivantes : 18 h, place de la mairie ; 18 h 20, rue du Florival, rue du 5 Février ; 18 h 45, Cité Edmond Rogelet ; 19 h, rue de la Fabrique, rue de la Gare, rue Saint-Gangolph, rue du Florival, rue des Prés ; 19 h 30, parc de la Vallée et 20 h, rue du Colonel-Bouvet.


( Source L'Alsace )

4 décembre 2013

Course à pied : 12e corrida à Buhl



La 12e corrida du Téléthon organisée par la MJC de Buhl, dans le cadre de sa manifestation Le Téléthon du Florival, aura lieu dimanche 8 décembre.

Cette course de 10 km se déroulera sur une boucle de 1,9 km dans les rues du village à parcourir cinq fois, complétée par un avenant entre le départ donné rue de la Fabrique (pour les adultes) et l’arrivée jugée devant la MJC, rue du 5-Février.

Au programme figurent une course de minimes (jeunes nés en 1997 et 1998) d’une distance de 3,8 km (2 boucles) à 9 h 30, une course de poussins – benjamins (jeunes nés entre 1999 et 2002) d’une distance de 1,9 km (1 boucle) à 9 h 31 et de la course des as de 10 km à 10 h.

Au profit du Téléthon



La succession de Cédric Oesterle, sextuple vainqueur de l’épreuve – dont l’édition 2012 en 33’48’’ – est bien ouverte. Les inscriptions sont à faire parvenir par courrier jusqu’au 5 décembre à Maurice Emmenecker, 3 rue Edmond-Rogelet à 68530 Buhl (Tél. 03.89.76.89.41 ou 06.33.36.85.82) accompagnées des frais d’engagement : 5 € à l’ordre de la MJC de Buhl (1 € pour la corrida des jeunes).

Il sera également possible de s’inscrire sur place à la MJC de Buhl, 4 rue du 5-Février à partir de 8 h moyennant 7 euros. Les droits de participation seront versés intégralement au Téléthon. Les licenciés FFA joindront la photocopie de leur licence et les non-licenciés un certificat médical datant de moins d’un an. Tous les participants restant à la remise des prix à 12 h au Cercle seront récompensés. Les meilleurs de chaque catégorie se verront remettre coupes et lots. Des lots seront également tirés au sort entre tous les participants, dont, pour la première fois, deux œuvres originales de l’artiste peintre André Vedel ainsi que deux montres de valeur.

SE RENSEIGNER Sur http://perso.wanadoo.fr/mjc.buhl/rubrique Téléthon
 
 

Noël des personnes âgées


La commune de Buhl convie toutes les personnes retraitées du village à la fête de Noël qui se déroulera dimanche 15 décembre, à partir de 14 h 30 dans la salle de gymnastique de Buhl.
L’après-midi sera animée par l’Orchestre Gruass us’m Bluamathal. Les personnes de plus de 70 ans ont été invitées personnellement.

Pour celles qui, bien que retraitées, n’ont pas encore 70 ans, cette fête est aussi la leur et elles sont les bienvenues.

Les participants sont invités à confirmer leur présence en téléphonant au 03.89.62.15.95.


( Source L'Alsace )
 

3 décembre 2013

Les pompiers ont fêté leur patronne Sainte Barbe

Nominés, distingués et médaillés avec les officiels.  Photo Bernard Erhard

Les pompiers du centre de secours de première intervention (CPI) de Buhl ont fêté, samedi après-midi, leur patronne sainte Barbe. La partie officielle avec nominations, distinctions et remise de médailles s’est déroulée devant le casernement en présence du maire Fernand Doll, de ses adjoints, du député Jean-Louis Christ, du conseiller général Alain Grappe, du commandant Martin Klein adjoint au groupement du Sdis (Service départemental d’incendie et de secours) et du capitaine Laurent Lamey accompagné de trois officiers du centre de secours de Guebwiller. Hubert Reich, le chef de corps buhlois, a été élevé au grade de lieutenant. Entré chez les Jeunes sapeurs-pompiers (JSP) le 1er janvier 1980, puis sapeur le 27 février 1988, il a gravi au fil des années tous les échelons pour passer chef de corps le 1er septembre 2002 comme adjudant. Adjudant-chef en 2005, il vient d’être élevé au grade de lieutenant le 1er septembre dernier.


Le corps des sapeurs-pompiers de Buhl peut être considéré comme une grande famille. En effet, lors des distinctions, les trois sapeurs nommés première classe ont reçu leur distinction des mains de leur père également homme du feu : Guillaume Reich d’Hubert Reich, Florian Flory de Sébastien Flory et Nicolas Vogel de Pascal Vogel. La messe de la Sainte-Barbe a été célébrée par le curé Damien Moglo, à l’église Saint-Jean-Baptiste de Buhl, devant une forte assistance. Puis, que tous se sont retrouvés au Cercle pour la partie festive préparée par l’amicale et son président, Christophe Schirmer.


Ont été élevés au grade d’adjudant-chef : Sébastien Flory ; de caporal, Aurélie Blum et Peggy Burki ; ont obtenu la distinction première classe : Guillaume Reich, Florian Flory, et Nicolas Vogel ; ont été décorés de la médaille d’or pour trente années de corps Patrick Blum ; de la médaille de vermeil pour vingt-cinq années de corps Hubert Reich ; de la médaille pour dix ans de fanfare, Francine Reich et Stéphane Klein, et de la médaille de l’UDSP pour services rendus, Christophe Schirmer.



( Source L'Alsace )

Association des donneurs de sang : Chacun peut sauver une vie

Aujourd’hui lundi, l’association des donneurs de sang de Buhl organise la quatrième collecte de l’année. Son président, Jean-Richard Ringele, qui totalise 130 dons depuis 1977, lance un cri d’alarme face à la baisse dramatique des dons qui menace de pénaliser les malades.

 
Jean-Richard Ringele et son mannequin, toujours présent aux collectes de sang.
Photo Bernard Erhard
 
Jean-Richard Ringele, combien de dons enregistrez-vous lors de vos quatre collectes annuelles à Buhl ?
Nous accueillons environ 80 personnes à chaque collecte. Lorsque j’ai pris la présidence de l’association, il y a deux ans, la participation moyenne était de 70 personnes. Mon objectif était d’accueillir dix participants de plus à chaque don de sang. Grâce à des actions de communication, l’objectif a été atteint. Mais cette augmentation n’est pas générale. La plupart des autres lieux de collecte ont constaté une baisse de fréquentation depuis quelque temps et, depuis fin septembre, c’est une réalité dans toute l’Alsace. Par rapport à l’année 2012, qui était très prometteuse, on enregistre en 2013, à la même période, 10 000 dons de moins.
À quoi attribuez-vous cette récente baisse de fréquentation ?
Cette baisse est due à des raisons croisées. La saison est propice aux maladies, rhume, grippe, qui empêchent les gens de donner du sang. Par ailleurs, est apparu en Autriche et en Italie un nouveau virus qu’on ne peut pas bien dépister. Toutes les personnes qui se sont rendues dans ces pays-là sont refusées au titre du principe de précaution, et cela pendant quatre mois. C’est pour cela que les chiffres ont baissé. Mais, en globalité, très peu de gens donnent de leur sang. En France, seuls 4 % font la démarche. En Alsace, nous sommes légèrement au-dessus avec 5,6 % de donneurs.
Les besoins en sang sont en augmentation et les dons de sang baissent. Quels sont les risques que cela entraîne ?
En cas de pénurie, le risque serait que certaines transfusions ne soient plus possibles, faute de poches de sang. La situation est alarmante. Dans le passé, l’Établissement français du sang (EFS) Alsace a déjà donné des réserves à des départements voisins quand elle était excédentaire. Mais aujourd’hui, il n’y a plus d’excédents…
Comment espérez-vous inverser la tendance et trouver de nouveaux donneurs de sang ?
Quand j’ai pris l’association en main, mon pari était de fidéliser de nouveaux donneurs, un public jeune qui va revenir. Nous n’offrons rien lors du premier don, mais seulement lorsque le donneur vient chez nous pour la quatrième fois. Il reçoit alors un lot d’une valeur de 30 €, montant pris en charge par les commerçants locaux. Deux nouveaux commerçants viennent d’ailleurs de nous rejoindre.
Par ailleurs, nous offrons à toutes les personnes qui se déplacent un petit lot (disque de stationnement, grattoir à neige…), dont la valeur ne dépasse pas 5 € puisqu’en France le don de sang ne doit pas être rémunéré. Comme il est floqué « Association des donneurs de sang de Buhl », on espère que cela interpellera les gens qui le voient et amènera un nouveau public. Nous remercions ainsi tous ceux qui font la démarche de se rendre à la collecte, même les donneurs qui se voient refusés et qui pourraient repartir dépités.
Comment cela se passe-t-il si on décide de franchir le pas ?
Le don de sang prend une petite demi-heure. Chez nous, la convivialité et l’accueil font oublier le côté médicalisé. Celui qui a peur de la piqûre doit se dire que c’est le premier pas qui coûte. Et bien s’hydrater avant le don de sang permet en général d’éviter le malaise. Mes bénévoles sont des gens souriants et sympathiques, ils prennent le donneur bien en main. Cet accueil chaleureux et une communication ciblée sont les clés de la réussite. En donnant du sang à l’EFS, on pourra se dire, même si cela peut paraître pompeux : « j’ai un côté héroïque, je sauve une vie ».

Y ALLER Collecte de sang, aujourd’hui lundi 2 décembre, de 16 h 30 à 19 h 30, dans la salle du Cercle, 2 rue du 5-Février à Buhl.
 
( Source L'Alsace , Propos recueillis par Anne-Marie Tillé )

Elections municipales : Fernand Doll

Photo Bernard Erhard
« Je repars pour un tour et ma décision est prise depuis le mois d’avril, mon épouse m’ayant donné le feu vert. » Fernand Doll a annoncé cette décision à son équipe avant l’été. Désormais, la liste est en cours de constitution.

 « Mes quatre adjoints repartent avec moi comme près de 80 % de l’équipe. Et ceux qui s’arrêtent me soutiennent » , assure celui qui, à 72 ans, termine son premier mandat de maire et est élu depuis 1983.

 « Bien sûr, il y aura des oppositions car nous ne sommes pas dans une république bananière » , précise-t-il.

En effet, une liste devrait être conduite par son ancien adjoint démissionnaire, Christian Chéray. « J’ai encore plein de projets pour Buhl » , soutient Fernand Doll, toujours motivé et prêt à motiver ses troupes.



( Source L'Alsace )

Cyclo-cross du Téléthon : Laurent Spiesser prend ses marques

Laurent Spiesser (VC Sainte-Croix-en-Plaine) a confirmé sa domination attendue hier au cyclo-cross du Téléthon hier à Buhl. Le championnat d’Alsace arrive à point nommé dimanche à Village-Neuf

 
Laurent Spiesser a fait honneur à ses couleurs
bleu-blanc-rouge de champion de
 France Masters 2. Photo Vincent Voegtlin
À vos marques, prêts, partez ! Tel pourrait être le résumé du cyclo-cross du Téléthon hier à Buhl, où Laurent Spiesser a réalisé un départ tonitruant. Le reste de la course s’est résumé à une prestation tout en contrôle. Le tout frais champion de France des Masters 2 a bouclé le premier tour avec dix secondes sur son premier dauphin Cyrille Fretz (VC Soultzia).

Encore plus à distance, Hugo Hofstetter (CC Etupes) a pris le relais dès la deuxième boucle sur la deuxième marche du podium, mais l’avance du Croisé s’est inexorablement accrue pour une prestation qui a tourné à la démonstration.

« J’ai fait deux tours assez fort après j’ai géré en travaillant bien sur deux-trois relances , décrit Laurent Spiesser, loin d’être fatigué à l’arrivée. Dans le pré, je voyais l’écart qui se maintenait puis qui grandissait doucement ». Les apparences de facilité du Croisé n’ont toutefois pas été confirmées à 100 % par l’intéressé. « Le circuit était dur et physique, je ne m’en souvenais pas , pointe-t-il. Après avoir couru dans les deux premiers portages de vélo qui faisait très mal dans l’ascension, j’ai ensuite marché. C’était bien glissant et il fallait rester concentré jusqu’au bout ». Le Croisé a réussi à s’épargner une mésaventure, au contraire de Hugo Hostetter.

Épaule contre épaule



Le coureur de Seppois-le-Bas, qui sortait d’un stage de cohésion pas très studieux avec son nouveau club, a dû s’employer jusqu’au bout. Au coude à coude, et même épaule contre épaule, au début du dernier tour avec l’Allemand Sascha Schneider, le Sundgauvien a dû lâcher prise dans un virage, où il a glissé jusqu’à tomber, la faute à cette boue collante sur les boyaux. Sans graves dégâts physiques, si ce n’est une égratignure qui a nécessité un pansement, ni matériels, Hugo Hofstetter a donc coupé la ligne en troisième position une dizaine de secondes après le coureur d’outre-Rhin.

Parti gentiment, Harold Flandre (SSOL Habsheim) a repris nombre de participants pour finir au pied du podium et devancer l’espoir Hervé Ridart (VCU Schwenheim), qui a contenu Cédric Sachet, sous ses nouvelles couleurs du team Meder de la Pédale de l’Est de Haguenau, aux prometteuses relances sur les portions de route dominicales.

Sur un tracé exigeant, à la fois physiquement et techniquement, chacun a pu se situer en vue du championnat d’Alsace de dimanche prochain à Village-Neuf. Même si le profil s’annonce beaucoup plus roulant dans le secteur frontalier, Laurent Spiesser a emmagasiné de la confiance pour s’attaquer au champion sortant Damien Mougel (lire ci-dessous). Vivement dimanche !


        ( Source L'Alsace  par Gilles Legeard  )

29 novembre 2013

Deux dimanches pour le 17e Téléthon du Florival

La MJC de Buhl propose, comme tous les ans, un programme sportif et culturel sur deux week-ends pour le Téléthon.

Les écoliers du Haut-Florival ont donné le coup d’envoi du 17e Téléthon du Florival.
  Photo Bernard Erhard


Le coup d’envoi de l’édition 2013 du Téléthon a été donné par les élèves des classes primaires du Haut-Florival, mardi après-midi, dans la zone de loisirs de Lautenbach. Pas moins de 150 élèves des écoles de Buhl, Lautenbach, Linthal, Lautenbach-Zell, Schweighouse et Issenheim ont participé à la traditionnelle course d’endurance.

Cyclo-cross le 1er décembre



Ce dimanche 1er décembre, la MJC de Buhl propose son 15e cyclo-cross. Celui-ci servira, comme d’habitude, de répétition générale aux championnats d’Alsace de la spécialité du week-end suivant.
La course, dont le départ sera donné rue du Breuel et tournera autour de l’église et du cimetière, débutera, à 13 h, par une épreuve réservée aux jeunes pour une trentaine de pupilles, poussins, benjamins et minimes. Elle sera suivie, à 14 h, par l’épreuve des cadets (30 min), juniors, féminines, masters (40 min). À 15 h sera donné le départ de la course des as avec les coureurs classés en 1e , 2e et 3e catégories, les pass-cyclisme et les espoirs.

Le Téléthon est aussi et avant tout une manifestation de solidarité. Les coureurs abandonnent leurs prix et primes au bénéfice de la recherche contre les maladies génétiques, tout l’argent étant intégralement reversé à l’AFM, organisateur du Téléthon.

Les concurrents peuvent encore s’engager sur place au Cercle de Buhl, à partir de 12 h.

Dimanche 8 décembre, musique et sport



Dimanche 8 décembre, à 11 h, l’apéritif concert sera offert par la Gugga Musik de Buhl au Cercle où seront proposés, de 9 h à 17 h, buvette, vin chaud, casse-croûte et pâtisseries tandis que le club de maquettes proposera ses nouvelles créations dès 14 h. Une urne pour les dons du Téléthon sera placée à l’entrée du Cercle, ce dimanche 8 décembre, toute la journée ; les reçus fiscaux seront immédiatement délivrés pour les dons en espèce et envoyés par l’AFM-Téléthon pour les chèques.

À 17 h, c’est à l’église Saint-Jean-Baptiste de Buhl que le rideau tombera sur cette 17e édition florivalienne, avec la participation de la toute jeune chorale locale Unis’son sous la direction d’Aline Hueber ainsi que de l’accordéon club de Rouffach sous la direction de Pascale Remtschek. Au programme des deux ensembles : Noël. Entrée libre, plateau pour le Téléthon.

Le dimanche 8 décembre toujours, côté sportif, la 12e édition de la corrida du Téléthon rassemblera en matinée cette année encore sportifs et amateurs, pour une course ouverte à tous et qui d’année en année devient un rendez-vous de plus en plus convoité.

PARTICIPER Les pré-inscriptions pour la corrida se font auprès de Maurice Emmenecker pour la somme de 5 € au 03.89.76.89.41. ou 06.33.36.85.82. avant le 5 décembre (sur place dès 8 h à 7 €).
 
 
( Source L'Alsace )

28 novembre 2013

Cyclo-cross - 15e Grand Prix de Buhl


Un scénario sans surprise ?


Laurent Spiesser sera-t-il à Buhl avec son maillot de champion de France ? photo DNA – Cathy KOHLER


Quels que soient les coureurs au départ du cyclo-cross dit du Téléthon, dimanche à Buhl, la glorieuse incertitude du sport risque d’être sérieusement remise en question, tant les rôles semblent distribués à l’avance.

Idéalement placée à une semaine des championnats d’Alsace, l’épreuve haut-rhinoise a tout pour servir de répétition générale, d’ultime revue des effectifs. Or il n’en a jamais été ainsi, les candidats au titre régional ayant toujours joué à cache-cache les uns avec les autres, à huit jours de l’échéance.

La 15e édition ne fera pas exception à la règle, pourtant nul problème à l’heure des pronostics, avec deux scénarios possibles.

Spiesser ou Kleinklaus ?


On sait déjà que les ténors du cyclo-cross ne seront pas tous là. Le champion d’Alsace en titre Damien Mougel (VS Eguisheim) ira se confronter à des adversaires plus coriaces en Franche-Comté.
Quant à Hugo Hofstetter, le vainqueur de dimanche dernier à Illzach, il sera retenu par le premier regroupement des coureurs du CC Étupes, son nouveau club.

Alors Spiesser ou pas Spiesser ? Au soir de sa victoire lors des championnats de France Masters, il avouait ne pas savoir s’il viendrait montrer son beau maillot tricolore à Buhl.

Mardi, même s’il n’avait pas encore pris sa décision, sa présence semblait plus probable.
S’il prend le départ dimanche, inutile de chercher ailleurs le grand favori du jour, à moins que son “beau-frère” Fabien Canal, vainqueur à Buhl l’an dernier, ne décide in extremis de tenter le doublé dans le Florival.

Autre scénario possible, Spiesser n’est pas là. Pas de surprise non plus. En l’absence desdits ténors de la discipline, le chemin de la victoire sera grand ouvert à Sacha Kleinklaus (VC Eckwersheim), comme cela s’est produit plusieurs fois depuis le début de la saison.
D’autant que le garçon pourra bénéficier du soutien de son coéquipier et entraîneur Laurent Horn, vu à son avantage à Pfastatt.

Un doublé des coureurs du VC Eckwersheim est tout à fait plausible ! Qu’ils méditent cependant cette citation de Corneille (Le Cid) : « À vaincre sans péril, on triomphe sans gloire » !
Mais comme disait La Fontaine, contemporain du précédent, « Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.. Un incident imprévu est toujours possible en cyclo-cross.

Outsiders en pagaille



Chute, dérapage, problème mécanique, on n’a que l’embarras du choix ! Même si elle difficile à envisager, la victoire d’un outsider n’est pas totalement impossible et la liste, non exhaustive, est longue : Jordan Mumbach (VS Eguisheim), Cyrille Fretz (VC Soultz), Mickaël Jacquot (VC Wittenheim), Jérémy Meiller (110 Cyclisme Illzach), voire Éric Heitz (SSOL Habsheim) qui est resté au contact des meilleurs à Illzach…

Rien de nouveau pour le reste. Ce sera toujours le même circuit, tracé principalement à travers prés, les coureurs évoluant sur des chemins ruraux.
Pourtant, sur un point, le cyclo-cross de Buhl tranche avec les autres : les coureurs ne demandent pas d’argent aux organisateurs, mieux, ils en donnent, puisqu’ils abandonnent prix et primes au bénéfice du Téléthon.

Départ des épreuves à 13h (minimes et jeunes), 14h (juniors, masters pour 4’, féminines et cadets pour 30’), 15h (1re , 2e et 3e catégories, pass D1 à 4, espoirs pour 50’).

 ( Source DNA par G.G., )

 

26 novembre 2013

Veillée contes autour de fées et de princesses

Jean Claude Keller est fasciné par La princesse Grenouille, le plus fort des contes russes.  Photo Bernard Erhard

Jean Claude Keller, incontournable conteur du Florival, donne rendez-vous aux adultes et aux enfants pour une veillée contes, proposée par la MJC, mardi 26 novembre au Cercle à Buhl.

Au programme, Raiponce et sa princesse enfermée dans la tour, un classique de Grimm ; la fée Renarde tradition des contes merveilleux et La princesse Grenouille qui nous vient du folklore russe, une histoire collectée par Afanassiev, le Grimm de la Russie.

« Depuis une décennie, La princesse Grenouille, le plus fort des contes russes, est un récit qui me fascine avec Baba Yaga la sorcière aux dents de fer, de Kotcheï l’immortel et d’Yvan au cœur pur : une aventure palpitante avec des rebondissements parfois inattendus. Pour l’auditeur adulte, c’est en fait le cheminement de l’adolescence vers l’âge adulte, un fil directeur de bien des contes et pour les enfants cela reste un conte merveilleux » explique Jean-Claude Keller qui, n’en doutons point, saura une fois de plus captiver petits et grands.

Il rappelle que « Les contes sont de grands voyageurs. Ils nous enseignent la magie de la vie, soignent nos blessures cachées et nous divertissent. » À écouter, voire lire sans modération !

Y ALLER Veillée contes, mardi 26 novembre à 20 h au Cercle à Buhl.
 
( Source L'Alsace )

Saint Nicolas a gâté les enfants

Photo Bernard Erhard

Point de Grognards, point de Hussards comme par le passé, mais tout autant d’enfants et de parents pour fêter, vendredi soir, la Saint-Nicolas dans la cité buhloise.

Sur les coups de 19 h, la place de l’Église Saint-Jean-Baptiste était noire de monde, les enfants avec leurs lampions attendant impatiemment leur patron saint Nicolas et son lieutenant Hans Trapp, les moines et les lutins. Ce sont ces derniers qui ont donné le « la » de la soirée, avant que saint Nicolas n’apparaisse pour la plus grande joie de tous, petits et grands.



Après avoir distribué friandises et mandarines, les enfants ont eu droit aux mannalas confectionnés par les pâtissiers locaux et au chocolat chaud.

Cette année, plus que jamais, l’Office municipal des sports et de la culture de Buhl a restitué l’âme d’une tradition, bien ancrée en Alsace. À l’issue de la distribution gratuite, tous se sont rendus, en cortège au cœur du village, pour inaugurer le marché de Noël organisé par le conseil communal des jeunes

( Source L'Alsace )

Fête des jeunes : Et saint Nicolas est arrivé…

Il y avait effervescence, vendredi sur le haut de la Butte, plongée dans l’obscurité. On s’affairait autour de la petite place de l’église Saint-Jean-Baptiste, éclairée par les flammes de torches et dans le petit cabanon aux deux « manalas » géants.

Saint Nicolas et ses lutins ont généreusement distribué bonbons et mandarines aux enfants sages. PHOTO DNA – zizh


Cette joyeuse agitation était causée par la manifestation organisée par l’OMECAS, présidé par Yves Coquelle, que tous les enfants de la commune attendaient avec impatience.

Tenant fièrement leurs lampions multicolores, les bambins se sont rangés derrière les barrières de sécurité sous le regard attentif des parents. Mais, sachant que saint Nicolas, tant attendu, était très occupé partout et en même temps, ils ont gentiment fait preuve de patience !

Précédé d’une farandole de petits lutins dansant et chantant, le saint patron des Écoliers est arrivé, avec sa crosse et sa grande barbe blanche, accompagné de moines en bure et, bien sûr, de l’inévitable Père Fouettard, le visage caché par une épaisse barbe noire !

Généreuse distribution de bonbons, de mandarines aux bambins qui ont promis, croix de bois croix de fer, d’être bien sages… jusqu’à la prochaine fois ! Quant aux manalas géants offerts par la boulangerie-pâtisserie Stein et par Buhl’Angerie, ils ont été découpés en tranches et dégustés avec un bon chocolat chaud.
( Source DNA par zizh, )

25 novembre 2013

Marché de Noël : Lumières et chants


 

Ce sont les jeunes conseillers communaux de Buhl qui avaient organisé, le week-end dernier, le marché de Noël. Une ambiance festive, artisanat de saison, tout était en place pour réchauffer les cœurs.  

Le marché de Noël a attiré foule malgré la froidure. PHOTO DNA – zizh

Le marché de Noël de Buhl a été inauguré vendredi soir par Fernand Doll, maire de la commune, qui a vivement remercié les jeunes du conseil communal qui ont organisé avec efficacité la manifestation et l’équipe technique des ateliers municipaux qui avait mis en place maisonnettes, chapiteaux, tables et bancs et assuré la belle mise en lumière de la place du marché et des rues du village.

Avec la chorale « Unis’Sons »



La chorale « Unis’Sons », conduite par Aline Hueber, a rehaussé la cérémonie d’ouverture en offrant un petit concert de chants de Noël devant une foule qui, un peu plus tard, a pu découvrir les étals des quarante-trois exposants en place. Décorations de Noël en bois, en carton, petits gâteaux et confitures-maison, miels, nichoirs et mangeoires pour les oiseaux, couronnes de l’avent, bougies, peluches tricotées, petites pochettes réchauffe-mains, produits artisanaux de la vallée du Florival et d’ailleurs lointains, proposés par des associations caritatives, tout était en place pour que tout un chacun puisse faire ses emplettes de Noël en toute quiétude.

Un bon vin chaud et autres boissons ont permis de lutter contre le vent froid, saucisses chaudes, crêpes, barbe-à-papa et autres gourmandises étaient bien sûr de la partie, dégustés autour de la chaleur symbolique des feux des grandes bûches suédoises.



  ( Source DNA par zizh )

24 novembre 2013

Avant le Téléthon : Des animations variées

Le Téléthon du Florival en est à sa 17e édition. Les organisateurs de la MJC de Buhl ont à cœur de proposer des animations variées pour que tout un chacun participe à l’action commune tout en y trouvant du plaisir.

 
L’équipe organisatrice du Téléthon de la MJC de Buhl en pleine préparation : 1 200 programmes à agrafer ! PhOTO DNA – zizh


Le Téléthon buhlois existe depuis 1996, impulsé à l’origine par Joëlle Brunori et Antoinette Bischoff, qui avaient trouvé en l’équipe de la MJC des organisateurs enthousiastes qui n’ont pas baissé les bras depuis dix-huit ans !

Cette 17e édition débutera dès le mardi 26 novembre avec des courses d’endurance des enfants des écoles du Haut-Florival, Issenheim et Guebwiller. Puis, le dimanche 1er décembre sera l’occasion d’une course cyclo-cross qui débutera à 13 h pour les jeunes, à 14 h pour les juniors, féminines, masters, cadets, à 15 h pour les seniors avec, à 17 h, la proclamation des résultats au Cercle. Les rues de l’Église, du Breuel, de la Forêt seront interdites à la circulation et au stationnement de 12 h 30 à 16 h 30.

La 12e Grande Corrida



Le dimanche 8 décembre, ce sera la grande journée de la 12e Corrida du Téléthon, une course de 10 km ouverte à tous. Les départs seront donnés au parking de Continental Biscuits, rue de la Fabrique. La Corrida des Jeunes (1,9 et 3,8 km) débutera à 9 h 30 pour les minimes et à 9 h 31 pour les poussins et benjamins.

À 10 h, départ de la Grande Corrida. Le circuit rejoindra le Cercle et effectuera cinq boucles de 1,9 km (rue du 5-Février, du Florival, rue Saint-Gangolphe, rue de la Fabrique, du 5-Février). Circulation et stationnement sur le parcours seront réglementés de 9 h à 12 h.

Pré-inscriptions possibles (5 euros) avant le 5 décembre auprès de Maurice Emmenecker, (tél. 03 89 76 89 41 – 06 33 36 85 82) ou sur place (7 euros) au Cercle, dès 8 h.

Musique, exposition, concert



À 11 h, la Guggamusik de Buhl offrira un apéritif-concert au Cercle où seront proposés de 9 h à 17 h, buvette, vin chaud, casse-croûte, pâtisseries. Le Maquette-club de la MJC exposera ses créations dès 14 h

À 17 h, cette fois en l’église Saint-Jean-Baptiste, l’accordéon-club de Rouffach dirigé par Pascale Remtschek et la chorale "Unis’sons" de Buhl dirigée par Aline Hueber proposeront un concert de Noël. Entrée libre – plateau pour le Téléthon.

Dernier détail, une urne pour les dons Téléthon sera placée à l’entrée du Cercle le 8 décembre. Un reçu fiscal pour les dons en espèces sera délivré immédiatement. Pour les chèques, le reçu sera envoyé par l’AFM-Téléthon.


( Source DNA )

MJC Cyclisme : La preuve par les jeunes

La saison écoulée a procuré beaucoup de satisfactions aux dirigeants de la section cyclisme de la MJC Buhl qui ont joué à fond la carte de la jeunesse. Un bilan dressé lors des récentes assises alors que le cyclo-cross de Buhl se déroulera le 1er décembre prochain.

 
Le club de Buhl récolte les premiers fruits de sa politique de formation des jeunes.
PHOTO DNA – MK


Les cyclistes buhlois ont tenu leurs assises vendredi dernier. Après avoir salué les personnes présentes et excusé MM. Doll maire de Buhl, Coquelle son adjoint et Denux président du CD 68 de la FFC, Christophe Peter, le président de la MJC, a donné la parole à Maurice Emmenecker pour le rapport moral et d’activité de la saison 2013.

Première satisfaction, l’augmentation de 20 % des membres du club, avec 14 jeunes encadrés par 18 adultes, ainsi que cinq coureurs seniors de niveau départemental. Pauvre dans ce dernier domaine, la MJC brille donc par ses jeunes de l’école de vélo.

Une très belle saison



Au niveau des résultats, le bilan 2013 est exceptionnel, avec plusieurs titres par équipe qui traduisent la force collective du club. La MJCB est championne d’Alsace sur piste FFC, avec Pierre Gautherat, par ailleurs champion de France pupille FSGT de cyclo-cross, Loïc Waldvogel (les deux étant aussi meilleurs pistards d’Alsace FFC au Trophée Groupama disputé à Strasbourg-Hautepierre), Antoine et Thimoté Stock, Mathieu Jelsperger et Théo Emmenecker. On retrouve aussi les Buhlois sur la deuxième marche du podium des championnats de France des écoles de vélo FSGT. Par contre leur pourtant méritoire quatrième place aux championnats d’Alsace leur laisse quelques regrets. Un regroupement de début de saison a été organisé sur un week-end pour consolider la cohésion du groupe.

Quoi qu’il en soit, 2013 restera comme un millésime exceptionnel, aux dires mêmes des dirigeants. Mais le club a su se donner les moyens de sa réussite. Maurice Emmenecker a d’abord rendu hommage à l’immense travail de Thierry Fischer qui consacre tout son temps à ses chers jeunes, lequel a insisté sur le fait qu’il est bien aidé par certains (grands-) parents sans lesquels il ne pourrait pas faire grand-chose. L’Ecole de Vélo de la MJC Buhl est une des rares consacrées à la route dans le département.

Sur le plan matériel, outre de nouveaux maillots très originaux par leurs coloris, c’est la mise à la disposition du club d’un véhicule, en l’occurrence une camionnette aménagée selon les besoins, qui a changé la façon de vivre, en facilitant notamment les déplacements.

L’argent étant le nerf de la guerre, les Buhlois ont fait là aussi preuve de pugnacité pour se donner des fonds propres. Sans l’impression d’une plaquette et la mise sur pied de plusieurs lotos, ils n’auraient pas pu présenter un bilan financier excédentaire. La MJCB a organisé dès décembre 2012 le cyclo-cross du Téléthon, puis, en 2013, un concours d’écoles de vélo, le 19e Tour du Piémont haut-rhinois, le Grand Prix de Lautenbach-Zell et une course VTT à Saint-Gangolphe réservée aux jeunes. Toutes ces manifestations seront reconduites lors de la saison 2013- 2014.

Le prochain cyclo-cross de Buhl aura lieu le dimanche 1er décembre et sera l’occasion d’une course au profit du Téléthon. Départ à 13 h pour les jeunes, à 14 h pour les juniors, féminines, masters, cadets, à 15 h pour les seniors avec, à 17 h, la proclamation des résultats aura lieu au Cercle. Les rues de l’Église, du Breuil et de la Forêt seront interdites à la circulation et au stationnement de 12 h 30 à 16 h 30.
 
 
  ( Source DNA par G.G )

18 novembre 2013

Le maire Fernand Doll tient à réagir à la suite des propos tenus par Christian Chéray,

le Maire de Buhl Fernand Doll
Le maire de Buhl Fernand Doll tient à réagir à la suite des propos tenus par Christian Chéray, adjoint au maire démissionnaire, parus dans notre édition du mercredi 6 novembre :

« La démission de Monsieur Chéray est un non-événement, le maire avait anticipé le problème, en lui retirant, le 21 octobre dernier, les délégations qui lui avaient été confiées en 2008, au titre de ses fonctions d’adjoint.

Le Maire a été contraint de prendre cette décision à la suite de son comportement : manque d’implication, absences répétées aux réunions et aux manifestations, irrespect vis-à-vis de ses collègues et du personnel communal. L’équipe de l’Entente communale est soudée et agit dans l’intérêt de la population buhloise, que ce soit les adjoints au sein des réunions de la municipalité, les conseillers municipaux au sein des commissions ou l’office municipal des sports et de la culture et son président pour l’animation de la promotion de la cité Saint-Jean. Buhl au cœur du Florival n’a que faire des manœuvres préélectorales. »


( Source L'Alsace  )

L’Harmonie et Uni’son au diapason à Buhl

La musique Harmonie de Buhl, sous la direction d’Yves Coquelle, a donné samedi un éblouissant concert de gala.  Photos Bernard Erhard


Samedi soir, c’est à guichet fermé que les musiciens buhlois ont offert un concert de qualité et divertissant poursuivant en harmonie avec la chorale Uni’Son, une première et comme par le passé terminant la première partie sur les notes de la fanfare des sapeurs-pompiers. La première partie était dédiée à la chanson française, les airs interprétés rappelant les nombreux et incontournables succès de Michel Sardou, Gilbert Bécaud, Jo Dassin. C’est cependant incontestablement la mélodie Non, je ne regrette rien de la Môme, dont on célèbre cette année le 50e anniversaire de sa disparition, qui a enflammé le public. La première participation de la chorale Uni’son a été longuement applaudie.


Interprétée par le groupe vocal Uni’son, la chanson de Piaf « Non, je ne regrette rien » a été reprise en chœur par le public.


Hommage à « Bouvi »




La marche des dragons de Noailles et le Défilé des bataillons interprétés de concert par l’Harmonie et la fanfare de Buhl ont clos cette première partie. Yves Coquelle, le président et directeur, a ensuite rappelé que la soirée est dédiée à André Roeder, dit « Bouvi » qui l’an passé partageait encore avec
les amis musiciens la soirée de gala. Le président a ajouté : « Notre pari d’associer la chorale Uni’son au gala est gagné. Cela a certes demandé beaucoup d’efforts, mais vos applaudissements nous ont confortés dans notre choix. Quant aux musiciens de la fanfare des sapeurs-pompiers, ils jouent de concert depuis 46 ans, une preuve de fidélité. Cela démontre également que le noyau associatif buhlois est solidaire ». Et le président de saluer tout particulièrement le maire Fernand Doll, le député Jean-Louis Christ, le conseiller général Alain Grappe et les nombreux élus de la vallée. Le Gruass uss’m Bluamathal et son chanteur Jean-Paul en deuxième partie se sont très rapidement mis à l’unisson avec le public pour une quinzaine de succès d’outre-Rhin.



    ( Source L'Alsace par Bernard Erhard  )

Remise des diplômes du brevet au collège du Hugstein

Le collège du Hugstein a enregistré 91,66 % de réussite à l’épreuve du brevet.
Photo Bernard Erhard


Jeudi soir, Frédéric Brugger le principal du collège du Hugstein à Buhl avait convié les ex-collégiens pour la remise officielle des diplômes du brevet et du CFG (Certificat de formation générale), un diplôme qui en appelle d’autres. S’adressant aux élèves : « Aujourd’hui, ce n’est pas un soir comme les autres car vous êtes celles et ceux qui avez eu la chance d’ouvrir cet établissement en classe de 6e en septembre 2009 et d’y faire quatre années au collège. Nous avons souhaité donner toute l’importance qu’elle mérite, vous honorer et faire de cette cérémonie de remise un moment solennel, convivial et joyeux qui consacre l’ensemble de vos études menées au collège, une étape vers votre avenir ».

Le collège du Hugstein est pour le brevet 2013 à 91,66 % de réussite, largement supérieur à la moyenne académique de 85,60 %. 110 candidats sur 120 ont été reçus : 66 élèves avec mention, 13 TB, 22 B et 31 AB. Quatre élèves de la classe ULIS (Unité localisée pour l’inclusion scolaire) ont également réussi leur certificat de formation générale (CFG).

Et c’est en présence des professeurs principaux que les diplômes ont été remis, les plus méritants étant récompensés par une remise de chèque cadeau d’un montant de 15 € et de deux places de cinéma pour les mentions TB et de 10 € pour les mentions B, subventionnés par le foyer socio-éducatif.

Une petite collation a permis ensuite de poursuivre ce moment convivial dans le hall d’entrée du collège.


( Source L'Alsace )

Saint Nicolas, Hans Trapp et les lutins à la rencontre des enfants

Saint Nicolas distribuera des friandises aux enfants sages du Florival le vendredi 22 novembre, place de l’Église à Buhl. Archives B.E

Avec un petit peu d’avance sur le calendrier, les enfants du Florival auront la chance de rencontrer saint Nicolas, son fidèle compagnon Hans Trapp et les lutins, vendredi 22 novembre, à 19 h, sur la place de l’Église à Buhl. Invité par les membres de l’OMSC (Office municipal des sports et de la culture), le patron des écoliers partagera un moment convivial avec les enfants.

Dans un cadre féerique, les écoliers assisteront à l’arrivée des lutins dans une folle farandole. Les yeux écarquillés, les petits verront ensuite arriver celui qu’ils attendent depuis un an : saint Nicolas. Le héros du jour viendra en compagnie de son fidèle ami Hans Trapp et de l’âne.

Les petits gourmands se régaleront en mangeant un bout du traditionnel Manala de 2 mètres de long, des clémentines et friandises. Les verres de chocolat chaud réchaufferont petits et grands avant la descente aux flambeaux qui les mènera vers le centre du village où se tiendra le marché de Noël organisé par les membres du conseil communal des jeunes.

À noter que saint Nicolas sera de nouveau de passage à Buhl le vendredi 6 décembre.

Y ALLER Visite de saint Nicolas, vendredi 22 novembre, à 19 h, place de l’Église à Buhl.
 
 
( Source L'Alsace )

13 novembre 2013

Concert de l’Harmonie : Un hommage à Piaf

L’Harmonie de Buhl donnera son traditionnel concert de la Ste-Cécile ce samedi 16 novembre à la salle de gymnastique avec notamment un hommage à Édith Piaf.

Le chef Yves Coquelle  et ses musiciens donnent rendez-vous ce samedi soir à la salle de gymnastique. Photo Archives DNA
 
Le concert de l’Harmonie de Buhl est chaque année un rendez-vous très prisé du calendrier et il vaut mieux y réserver sa place car la salle de gymnastique fait le plein ce soir-là.

Ce samedi 16 novembre à 20h30, la trentaine de musiciens de l’harmonie placés sous la direction du chef et président Yves Coquelle ont prévu un beau programme avec tout d’abord quelques grands thèmes de la chanson française puis un hommage à Édith Piaf dont on célèbre cette année le cinquantième anniversaire de la disparition. Dans des décors spécialement créés pour l’occasion, les musiciens de l’harmonie seront rejoints sur scène par la chorale Unisson pour deux chansons de Joe Dassin et d’Édith Piaf.

C’est ensuite la fanfare des sapeurs-pompiers de Buhl qui se produira sur la scène « cela fait 47 ou 48 ans que l’on joue ensemble » souligne Yves Coquelle. La deuxième partie de la soirée sera quant à elle consacrée à un répertoire de Volksmusik avec Jean-Paul Hurth au micro. Les prochains rendez-vous de l’Harmonie de Buhl : le 15 décembre pour la fête des personnes âgées et début janvier aux Érables de Guebwiller.

Concert de l’Harmonie de Buhl ce samedi 16 novembre à 20h30 à la salle de gymnastique de Buhl. Réservations conseillées au 0389761552
( Source DNA par JA Haan, )

11 novembre : Le geste des jeunes

Les membres du conseil municipal des jeunes ont rendu hommage aux victimes.
  PHOTO DNA

C’est dans une ambiance empreinte de solennité que la municipalité de Buhl, représentée par le premier magistrat, Fernand Doll, les adjoints et les conseillers municipaux, ont commémoré la fin de la Grande Guerre en ce 11 novembre.

Après la lecture de la lettre du ministre délégué auprès du ministère de la Défense, chargé des anciens combattants, Kader Arif, les membres du conseil municipal des jeunes ont été chargés de l’honneur de déposer des gerbes en hommage aux victimes de la guerre.

( Source DNA )

Les gendarmes au Cercle

La Ste-Geneviève fêtée

Une messe concélébrée en l’église Saint-Jean-Baptiste de Buhl par le père Damien Moglo et l’aumônier militaire Guy De Florenne, animée par la chorale Sainte-Cécile, a solennellement ouvert les célébrations honorant la sainte patronne de la gendarmerie.

 
Le conseiller général Alain Grappe, le commandant Richard Héliot, Anne Laparre-Lacassagne, sous-préfète, le commandant en second Farid Ahmed et le maire Fernand Doll. Photo DNA
 
.
A l’issue de la cérémonie religieuse, l’assemblée conduite par le chef d’escadron Richard Héliot, commandant la compagnie de Soultz-Guebwiller et le commandant en second Farid Ahmed avec les gendarmes des brigades de gendarmerie du secteur, les réservistes et les retraités du corps de la gendarmerie, ainsi que la sous-préfète, Jean-Jacques Lallement, président de la SNAAG-Mulhouse et le porte-drapeau Pascal Gallan, une délégation de la police allemande de Müllheim, Jean-Paul Diringer, conseiller général, Alain Grappe, conseiller général, Thomas Birgaentzlé, maire de Soultz, a été accueillie dans la salle du Cercle par le premier magistrat de la commune, Fernand Doll, entouré des adjoints Marianne Loewert, Yves Coquelle, Francis Munsch, pour partager le traditionnel vin d’honneur de la Sainte-Geneviève.

Nouvelle organisation



Le commandant Richard Héliot a salué les grandes qualités d’adaptation de ses hommes lors de la récente réorganisation de la compagnie, avec l’arrivée d’une nouvelle unité, la brigade territoriale autonome de Guebwiller « qui a conduit à modifier le découpage et l’organisation de trois unités (Soultz, Bollwiller, Rouffach), un découpage qui permet à chaque commandant d’unité de se concentrer avec plus d’efficacité sur sa mission de prévention de proximité et rendre ainsi un meilleur service au citoyen avec le maximum de réactivité. »

Bien qu’une opération au mois d’octobre ait permis l’arrestation d’une trentaine d’auteurs de vols, « la lutte contre la délinquance, les vols, réels et virtuels, sera amplifiée. Une collaboration constructive avec les instances locales, des contacts visant à sensibiliser la population sur les dangers d’internet, des réseaux sociaux seront des axes d’action majeurs » a souligné le commandant Héliot qui a annoncé « la mise en place au sein de la compagnie d’une politique d’intelligence économique à destination des entreprises ».

(' Source DNA par zizh, )

10 novembre 2013

Christian Chéray démissionne de son poste d’adjoint au maire


 l’adjoint Christian Cheray  (à gauche )lors de la remise des clés d'un nouveau véhicule pour les enfants du périscolaire en  janvier 2012. Photo Bernard Erhard
 
Christian Chéray, conseiller municipal à Buhl, a écrit le 28 octobre à Vincent Bouvier, préfet du Haut-Rhin, pour l’informer de sa décision de démissionner de son poste d’adjoint à compter du 10 novembre.

Dans son courrier, Christian Chéray, qui est élu depuis 1995, déclare être, depuis quelques mois, en désaccord total sur la manière, selon lui « très particulière », qu’a le maire de mener et gérer les affaires de la commune. Et de préciser la perception qu’il en a : « Aucune commission ne fonctionne au sein de la commune, le maire n’entend plus les conseillers et prend de nombreuses décisions sans aucune concertation ni négociations. »

Celui qui était jusque-là en charge de la jeunesse et des affaires scolaires justifie cette décision par le fait que « le maire m’a totalement et librement écarté de mes attributions de responsable du conseil communal de la jeunesse ».

Christian Chéray souhaite rester conseiller municipal jusqu’aux élections des 23 et 30 mars, où il compte présenter sa propre liste.


( Source L'Alsace )

Le Cercle a retrouvé avec joie son âme d’antan

Les excès de vitesse de Léonie à mobylette interpellent le service d’ordre.  Photo Bernard Erhard

Dimanche dernier, c’est en matinée que le Théâtre alsacien de Rouffach a proposé sa comédie en deux actes Léonie un kä and. Cette première, organisée par l’OMSC (l’office municipal des sports et de la culture), a été une réussite. La salle du Cercle de Buhl a retrouvé son âme passée, lorsque, au milieu du siècle dernier, de nombreuses pièces y étaient présentées.

Les Buhlois et Florivaliens ont rempli la salle, pour suivre ce spectacle divertissant laissant éclater rires et joie. Beaucoup ont remercié les organisateurs en espérant d’autres rendez-vous de théâtre dialectal dans le futur. Ils ont également apprécié la pâtisserie proposée à l’entracte par les dames du conseil d’administration de l’OMSC. Parmi les spectateurs l’on a pu noter la présence du maire, Fernand Doll, et des adjoints.

Pour les personnes n’ayant pu suivre cette comédie musicale, elles peuvent encore applaudir les acteurs sur scène, mais à Rouffach. Rappelons le thème de cette comédie en deux actes écrite par Josiane Hurler-Buchmann.

L’intrigue



L’histoire met en scène Léonie, une veuve acariâtre, pas tellement aimée de ses voisins italiens obligés de partager avec elle la même cour. Ce personnage central génère encore plus de tension dans ce complexe d’habitations en réalisant des gîtes dans une grange où débarque une caravane des gens du voyage, ce qui n’arrange personne. Quant à Léonie, elle s’attire les foudres des gendarmes puisqu’elle commet des excès de vitesse… à mobylette. Si l’on y ajoute une pointe sentimentale, également d’actualité, tous les ingrédients sont réunis pour que le succès perdure.


( Source L'Alsace )